La semaine du député (24/06 – 28/06)

La semaine du député (24/06 – 28/06)

Retrouvez chaque semaine le récapitulatif de l’activité de votre député en circonscription et à l’Assemblée nationale

Cette semaine en séance…

Nous nous sommes penchés cette semaine sur le projet de loi relatif à l’énergie et au climat, porté par le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy. Ce texte s’inscrit dans le prolongement du Plan Climat de juillet 2017 et de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), présentée en novembre 2018.

Il a comme objectif principal de diversifier le mix énergétique afin de limiter les effets du changement climatique et favoriser la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Parmi les mesures emblématiques, la création du Haut Conseil pour le Climat ou encore le plafonnement des émissions des installations de production d’électricité à partir de combustibles fossiles.

J’ai choisi de déposer trois amendements sur ce texte :

  • le premier pour adapter la rédaction du code de l’énergie pour qu’il réponde mieux à l’exigence de réduction de la consommation des énergies fossiles
  • le second vise à intégrer dans la composition du Haut Conseil pour le Climat des personnalités issues de la société civile, parce que c’est l’affaire de tous
  • Le dernier visait à permettre aux employés des centrales destinées à la fermeture de retrouver un emploi afin de prévenir les phénomènes de démission par anticipation.

Mardi

Commission des Affaires étrangères – Audition

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères (1997-2002), sur la thématique était entendu par la commission sur le thème « Quel rôle pour la France dans les tensions internationales ? ». Avec un regard aiguisé par son expérience personnelle et ses responsabilités passés au Quai d’Orsay, M. Védrine est revenu, entre autres, sur l’évolution des rapports de force sur la scène internationale, dont il affirme qu’elle ne relève désormais plus d’un monopole de l’Occident.

Je l’ai à titre personnel interrogé à propos de la décomposition lente mais certaine du multilatéralisme, de ses conséquences sur les grands défis auxquels doit faire face l’humanité, comme la lutte contre le dérèglement climatique, le déclin de la biodiversité, ou encore la prolifération des conflits armés. Je l’ai également interrogé sur le rôle que la France peut et/ou doit jouer afin de préserver les avancées acquises depuis 1945.

Rencontre avec les JAM Paris 7ème

Les Jeunes avec Macron du 7ème arrondissement de Paris m’ont invité à m’exprimer devant eux à propos de l’extension de l’assistance médicale à la procréation (AMP) à toutes les femmes. Cette mesure fera l’objet d’un débat au moment de l’examen du futur texte de révision de la loi de bioéthique.

Aux côtés d’autres intervenants, dont Jean-Louis Touraine et Valérie Depadt, j’ai ainsi pu soulever certains questionnements relatifs à cette avancée sociétale, parmi lesquels l’autorisation de l’AMP post-mortem, l’autoconservation ovocytaire ou encore le droit d’accès aux origines.

Je me félicite de cette initiative, convaincu que tous et toutes doivent s’approprier ces problématiques et entretenir une réflexion de fond sur l’ensemble des thématiques qu’abordera le futur projet de loi.

Mercredi

Lancement de la mobilisation en vue du Congrès Mondial de la Nature

Ce mercredi, le Président Richard Ferrand organisait le lancement de la Mobilisation des parlementaires en vue du congrès mondial de la nature. Pour rappel, le rapport rendu par la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services (IPBES) en mai dernier fait état d’une dégradation sans précédent de la biodiversité mondiale.

En qualité de parlementaires, nous devons d’agir afin d’enrayer un phénomène qui, s’il se poursuit à un tel rythme, pourrait l’une des plus grandes extinctions que la planète ait connu.

Ainsi que l’a rappelé le Président de l’Assemblée nationale dans son discours d’ouverture, cette action parlementaire passe aussi bien par le fait de légiférer, que par celui de contrôler l’action du Gouvernement en la matière. Elle repose également sur notre capacité d’engagement et sur les combats politiques que nous devons mener au quotidien, afin de rassembler autour de cette cause.

 

Une réponse

  1. mougin dit :

    Bonjour Monsieur MBaye
    Les parlementaires se préoccupent de la baisse de la biodiversité à travers le monde. C’est tout à fait parfait. Mais qu’en est-il des milliers d’oiseaux – chauve-souris, milans royaux, tous les oiseaux migrateurs qui sont installés ou traversent la France et notamment la Haute-Marne ? (De nombreux lacs s’y trouvent).
    Comme vous le savez peut-être il y a une multiplication anarchique de constructions de parcs éoliens en Haute-Marne.
    Dans le petit village où je suis 6 mois de l’année, nous avons la forêt de l’Etoile qui occupent un territoire important sur des dizaines de communes dont l’une célèbre : Colombey les deux Eglises. Et bien les promoteurs sont venus une fois de plus démarcher lcertaines communes pour installer des machines de 180 à 200m de haut en pleine forêt.
    Les promoteurs harcèlent les maires et les propriétaires qui succombent, le plus souvent, au charme du fric. Quand entendrons-nous enfin un député LREM sur cette question de la prolifération des éoliennes qui ne produisent que très peu d’électricité et qui coutent une vraie fortune aux consommateurs par le biais de la CSPE.
    En Haute-Marne nous avons déjà le site de Bures pour l’enfouissement des déchets nucléaires. Joinville est pressentie pour accueillir un lavoir de vêtements issus de centrales nucléaires. Où seront rejetées les eaux polluées ? Dans cette même commune un garage de camions ayant transporté des déchets nucléaires est également envisagé ! La Haute-Marne est-elle la poubelle de la France ?

    J’aimerai beaucoup avoir votre avis sur la question (sans langue de bois)

    Merci de votre réponse
    MClaire Mougin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :