Pour la création d’un statut international des personnels humanitaires

La pandémie mondiale de Covid-19 et ses conséquences nous rappellent s’il en était besoin que la réponse étatique à une situation de crise ne constitue qu’une partie de la solution face à des situations complexes.

Dans les pays les plus précaires, la gestion des crises, qu’elles soient sanitaires ou humanitaires, passe nécessairement par l’intervention d’organisations engagées afin de pallier les faiblesses des appareils étatiques. Ainsi, des femmes et des hommes, parfois exclusivement mus par leur altruisme, investissent le terrain afin de porter assistance aux populations.

Cet engagement n’a rien d’anodin, et il n’est pas rare que ces personnes s’exposent de manière quotidienne à de grands périls, notamment lorsqu’elles accomplissent leurs missions dans des zones de conflit armé, où l’omniprésence du danger et de la mort rend leur présence d’autant plus nécessaire.

Ainsi, le 9 août dernier, six humanitaires français de l’ONG Acted ont été assassinés au Niger lors d’une attaque terroriste. Si chaque mort doit nous émouvoir, celles-ci doivent également nous révolter, car nul ne mérite de perdre la vie en raison d’un engagement bienveillant.

Dans un rapport parlementaire de décembre 2019, mon collègue Moetai Brotherson et moi-même présentions diverses pistes afin d’accroitre la protection dont doivent bénéficier les personnels humanitaires. Parmi ces propositions, la création d’un statut international reconnu par la communauté internationale.

À la lumière du drame survenu au Niger, j’interrogeais donc ce mercredi 7 octobre 2020 le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères sur l’opportunité de créer un tel statut.

Ce dernier, rappelant ses engagements passés en la matière, m’a assuré qu’il était plus que favorable à cette initiative, et qu’une conférence internationale humanitaire serait organisée avant la fin de l’année afin de discuter plus globalement de la question des personnels humanitaires.

Je me félicite de cette réponse, et contribuerai également à ce travail de plaidoyer nécessaire afin d’aboutir à des avancées sensibles en la matière.

Parce que les États ont besoin des personnels humanitaires, parce que les populations ont besoin des personnels humanitaires, parce que le monde a besoin des personnels humanitaires, leur statut doit être reconnu par l’ensemble de la communauté internationale afin de renforcer utilement l’arsenal juridique permettant d’assurer leur protection.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s