Les semaines du député (19/03 – 29/03)

Retrouvez chaque semaine le récapitulatif de l’activité de votre député en circonscription et à l’Assemblée nationale

Mardi 19

Groupe d’études Sida – Entretien avec l’ambassadeur « Pour une Île-de-France sans Sida »

Le Sida sévit toujours en France et dans le monde, bien que la sensibilisation à ce fléau se fasse rare. En 2017, 940 000 personnes dans le monde sont décédées d’une maladie liée au Sida, et l’on estimait à près de 37 millions les individus vivant avec le VIH. En ma qualité de président du groupe d’études sur le Sida, je me suis entretenu mardi avec Jean Spiri, ambassadeur de l’initiative régionale « Pour une Île-de-France sans Sida », également portée par Jean-Luc Romero-Michel et le CRIPS d’Île-de-France. Tandis que notre région abrite à elle seule près de la moitié des cas de Sida en France, la lutte contre la maladie doit également être menée sur le front politique, les femmes et les hommes publics ayant un rôle majeur à jouer en matière de promotion du dépistage, de la prévention et des traitements.

Commission des Affaires étrangères – Audition des représentants de l’audiovisuel extérieur français

La Commission des Affaires étrangères a auditionné les représentants d’Arte France, de France Médias Monde et de France TV5Monde, principaux médias français diffusant à l’international. Les médias télévisés et ceux diffusés sur Internet constituent un vecteur d’influence incontournable dans la société-monde, pour les acteurs internationaux souhaitant asseoir leur rayonnement culturel, à l’instar de la Chine et de la Russie. Tandis que s’ouvrait la semaine de la langue française et de la francophonie, j’interpellais les auditionnés sur la nécessité de promouvoir la langue française à l’international, et les interrogeais sur leurs stratégies concernant sa promotion. (voir l’intégralité de l’audition)

Mercredi 20

Déplacement à Genève – Rencontres avec les grands acteurs de la santé mondiale

J’ai rencontré à Genève les représentants des grands acteurs de la santé mondiale : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi qu’Unitaid et Gavi Alliance. La coordination internationale en matière de santé publique est un impératif dans la lutte contre certaines pathologies, telles que la tuberculose et le Sida, ou encore contre ce qui constitue un enjeu de notre siècle, la malnutrition. Ces échanges permettront de nourrir les réflexions du groupe d’études Sida sur des dossiers pour lesquels je suis moi-même profondément investi.

Jeudi 21

Mission d’information droit international humanitaire – Audition

La Mission d’information sur le droit international humanitaire à l’épreuve des conflits, dont je suis co-rapporteur, a auditionné Bruno Cotte, président honoraire de la chambre criminelle de la Cour de cassation et ancien président de la chambre de jugement à la Cour pénale internationale (CPI). La justice internationale joue un rôle prépondérant en matière d’instruction et de sanction des infractions au droit humanitaire, notamment en ce qui concerne les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité. Cette audition a permis à la mission de bénéficier d’un éclairage particulièrement enrichissant sur les mécanismes de la justice pénale internationale, ses forces et ses lacunes.

Vendredi 22

Mission d’information droit international humanitaire – Déplacement à Genève

Dans le prolongement des auditions que nous avons menées, mon co-rapporteur Moetaï Brotherson et moi-même avons rencontré différents acteurs impliqués dans la sauvegarde du droit humanitaire et la résolution pacifique des conflits armés. Nous avons ainsi pu nous entretenir avec les représentants de l’Appel de Genève, ou encore du Centre Henry Dunant, entités non-étatiques contribuant aux processus de négociation entre belligérants, par le biais de médiation, pratique introduite pour répondre à l’évolution des conflits armés. Ce changement de paradigme complexifie les modalités de dialogue, et réclame à ce que les acteurs étatiques s’adaptent afin de préserver au mieux les conditions propices à une cessation des hostilités et au respect du droit humanitaire.

Samedi 23

Portes ouvertes du Centre de formation d’apprentis à Saint-Maur-des-Fossés

La formation professionnelle fait partie des sujets qui me tiennent particulièrement à cœur. Après une immersion en plomberie avec deux apprentis, je me suis de nouveau rendu au CFA de Saint-Maur-des-Faussés pour rencontrer cette fois les enseignants de toutes filières. J’ai pris quelques instants pour discuter, et surtout écouter ceux qui sont acteurs de la formation professionnelles, et qui permettent souvent à des jeunes sortis très tôt du système scolaire d’obtenir une qualification afin d’accéder à l’emploi. L’occasion aussi de mesurer les premiers effets de la loi Liberté de choisir son Avenir professionnel.

DU 25 AU 29 MARS

Lundi 25 au jeudi 28

Déplacement au Niger sur le thème du paludisme

Dans le cadre de ce déplacement organisée par les Amis du Fonds Mondial Europe, mon collègue Pierre Cabaré, nos homologues étrangers et moi-même nous sommes entretenus avec des institutionnels nigérians – notamment le ministre de la Santé, le Premier ministre ainsi que le Président de la République – et des représentants de la société civile au sujet du paludisme, maladie particulièrement présente dans ce pays. Il a notamment été question de l’importance du rôle de l’assistance apportée par le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans le développement des moyens de prévention et de l’amélioration de l’accès aux traitements.

Vendredi 29

Débat entre Richard Ferrand et des étudiants de l’UPEC

J’ai eu le plaisir d’accueillir en circonscription Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, à l’occasion de sa venue à l’Université Paris Est Créteil. Il venait débattre avec des étudiants en droit ainsi que des lycéens de la complémentarité/concurrence entre la démocratie représentative et la démocratie participative. Richard Ferrand aura su sans langue de bois, décrire l’ensemble des enjeux qui animent les députés que nous sommes, ainsi que les travaux que nous menons pour que justement, le lien entre représentés et représentants se rétablisse si jamais il était rompu. Les applaudissements nourris à la fin du débat auront témoignés de son succès, mais surtout de son intérêt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s